Le Blog Tuasmalou
Partage d'expérience par une maman

Bibliothèque

Hygiène intime, ça fait flipper!

Personnages

Un choc septique produit par un tampon oublié, des odeurs nauséabondes lors des règles, des menaces de cancer parce que les protections hygiéniques sont bourrées de pesticides… Waow! Joli programme en perspective! Un programme de 5 jours par mois, qui débute entre 11 et 16 ans et qui se termine 40 ans plus tard?!?
J’imagine bien que l’argument « avec du coton » incite beaucoup d’entre nous à penser « le coton, c’est bien, c’est naturel, donc inoffensif » mais en l’occurrence, c’est justement le coton qui est bourré de pesticides! Je fulmine (vous voyez le smiley tout rouge sur les smartphones? Ben c’est celui là!)
Des tampons « silk touch »… « toucher soyeux »… Effectivement, je ne les vois pas mettre, comme argument de vente: « terrible touch »!!
Bon… On fait quoi???
D’abord un petit calcul: 5 jours fois 12 mois = 60 jours. 60 jours = 2 mois. 2 mois fois 40 ans = 8-9 ans. 8-9 ans, 24 heures sur 24, de substances toxiques dans, ou sur, une de nos zones les plus perméables… et il faudrait qu’on continue à accepter ça???
Une amie me disait qu’elle puait quand elle avait ses règles. (ce sont ses propres mots) J’ai trouvé cela étrange et j’ai attribué son constat, de manière simpliste, à la difficulté qu’ont certaines femmes à vivre cette période…Une odeur nauséabonde donc? Non mais! Non mais non! Mais si!!! Régulièrement, ses mots me turlupinaient. J’ai donc voulu comprendre. Hop! direction le super marché… Juste le fait d’ouvrir un paquet de serviettes hygiéniques d’une marque vantée dans les publicités me soulève le coeur!!! Mais c’est quoi ça??? C’est quoi?? Sentez-vous, vous aussi de quoi je parle? On dirait une odeur de parfum WC, ces sprays qui sentent déjà le caca alors que l’emballage indique « fraîcheur marine » ou « prairie fleurie ». À présent, après avoir testé les protections « nouvelle génération » in situ, moi aussi je trouve que je pue :-(( Mais c’est quoi ça? Mais c’est quoi??? Au secours! C’est pas possible!

On fait quoi???
C’est ça « avoir ses règles » au XXIème siècle???

Ma solution passe par l’information, l’instruction et surtout l’accompagnement. De la même manière qu’on va préparer sa fille à la venue de ses menstruations, on lui parlera des différentes protections possibles. Mais pour cela il faut être au clair soi-même… Je suis peut-être maman de 4 garçons, mais tous les jours je côtoie des jeunes filles réglées (comme on dit). Et lorsqu’elles me disent: « je ne peux pas faire la gym » et que je les vois jouer normalement dans le préau, je me dis qu’il y a du boulot. Ou lorsqu’elles me disent: « Voilà, t’es contente, je te l’ai dit! » Je me dis aussi qu’il y a du boulot. Que de secrets encore, que de tabous! Alors j’essaye de les aider à se respecter, à écouter leur corps, leurs peurs, au-delà des idées reçues.
En se préparant à la , on peut prendre le temps de réfléchir sur le bien fondé de certaines habitudes, sur certaines croyances. Le moment où notre petite fille devient une jeune fille est important. Ouvrons-leur les portes, montrons-leur le chemin de la connaissance intime d’elle-même. Bien sûr, idéalement, on n’aura pas attendu le jour J. Mais si on est passée à côté jusqu’ici, c’est le moment de prendre le temps.
Revenons-en au problème des protections périodiques. Voici mes solutions:
– Les protections hygiéniques classiques (serviettes, tampons) bio. En attendant d’être au point avec au moins une des deux suivantes 😉
– la coupe menstruelle (moon cup, diva cup)
– le flux instinctif.
C’est chouette d’être une femme. Tous les jours de l’année! À nous de le découvrir… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *